Aider les plus démunis à disposer du dépistage et des traitements, dont notamment celui de la drépanocytose, véritable fléau et première maladie génétique au monde; qui sévit notamment sur le continent africain.

La drépanocytose – maladie due à une anomalie de l’hémoglobine – est la maladie génétique la plus fréquente.

En France la maladie touche plus de 15.000 personnes, 400 patients naissent drépanocytaires chaque année. Elle est en France correctement soignée.

Pour autant, la moitié des enfants atteints de drépanocytose sévère sur le continent Africain (subsaharien) et qui ne sont pas soignés, meurent avant 5 ans  dans de grandes souffrances.

Le Gouvernement de la Principauté de Monaco a fait de la lutte contre la drépanocytose un programme phare de son action notamment dans la région Sahélienne, Il intervient en soutenant les gouvernements, en appuyant les centres de références de la drépanocytose, en soutenant les actions de formation, et l’émergence d’un réseau d’association de patients et de médecins experts. Dans ce contexte Cordons de vie appui des actions d’accès aux médicaments et de formation de médecins africains afin de soulager les plus démunis.

Mais aujourd’hui seule la greffe de cellules souches du cordon ou de moelle osseuse (et dans l’avenir la thérapie génique) peuvent permettre de guérir définitivement de cette maladie.

Ainsi le développement de la recherche, de nouveaux traitements, de greffes de cellules souches notamment issues du sang de cordon ombilical entre autre et la généralisation de ces solutions à des coûts abordables permettra d’apporter un espoir aux  populations atteintes.

L’association « Cordons de Vie » s’est créée pour contribuer à donner corps à tous ces espoirs